Avec un anneau gastrique, est-ce que je risque d'être réopéré ?

Un certain nombre de patients vont nécessiter une réintervention, la probabilité est de l'ordre de 10% et elle fait partie intégrale de la prise en charge. Il peut s'agir d'un retournement de boîtier, d'un glissement d'anneau, d'une déconnection de cathéter. La plupart du temps, les problèmes peuvent être corrigés par une réintervention simple, sous anesthésie légère pour un boîtier, sous laparoscopie pour un repositionnement de l'anneau. Plus rarement, il peut s'agir de complications tardives : la migration de l'anneau à l'intérieur de l'estomac est rare et traitée de plus en plus souvent par endoscopie sans réopération. La dilatation de l'oesophage (réversible en cas de sur-serrage de l'anneau) peut devenir chronique avec reflux et nécessité de retirer l'anneau.