L'opération est elle un obstacle pour avoir des enfants ?

Non, au contraire, des publications [Friedman D. Minerva Ginecol. 1996 Sep;48(9):333-44 ; Marceau P. Obes Surg. 2004 Mar;14(3):318-24] ont montré que le risque pour l'enfant de devenir lui-même obèse à l'adolescence était moindre.
Toutefois, la grossesse est déconseillée dans la phase de perte de poids (2 ans près l'opération).
Pendant la grossesse, une surveillance accrue est nécessaire, quel que soit le type d'opération pratiquée, afin que celle-ci se déroule dans les meilleures conditions pour l'enfant. Les bilans sanguins doivent être plus fréquents après bypass gastrique. Un dégonflage, au moins partiel, de l'anneau gastrique est en principe nécessaire pour éviter que le développement de l'enfant ne souffre de la restriction.
En cas de grossesse, prévenez votre médecin et votre chirurgien dès que possible. Dans les opérations de malabsorption (bypass, dérivation bilio-pancréatique), il est essentiel que les éventuelles carences soient compensées AVANT de débuter la grossesse.