Témoignage de Coralie

A refaire oui ! Et même plus tôt !

Témoignage de CoralieJ'ai perdu 57 kg en 9 mois de temps ! Un changement radical pour moi qui ai toujours été forte dans ma vie.

J'ai commencé à prendre du poids dès l'âge de 12 ans. Je mangeais pour me protéger. La nourriture était un refuge. C'était une façon de me sentir bien mais les effets étaient toujours à court-terme.

Je grignotais beaucoup, je me servais de grandes quantités à la fois et je pouvais me resservir 3 ou 4 fois par repas. C'était encore pire lorsque l'on se moquait de moi : je mangeais davantage car je me sentais très mal.

Il y a pourtant eu une période dans ma jeunesse où j'étais parvenue à perdre 20 kg. J'étais très fière. Malheureusement j'ai repris du poids par la suite. Juste avant mon opération, j'étais très vite essoufflée.

Je ne pouvais plus me regarder dans le miroir. Mes vêtements devenaient de plus en plus petits et il m'était de plus en plus difficile d'en trouver des neufs. En plus, la balance me montrait des chiffres affreux. Quand je pensais au jour où je voudrais avoir un bébé, je savais qu'avec un tel poids ce ne serait jamais possible.

Monter les escaliers avec un enfant dans les bras était déjà trop lourd pour moi... Je devenais dépressive à cause de cette situation...

Pourtant, ce n'est pas faute d'avoir essayé de perdre du poids : j'ai suivi des tonnes de régimes et me suis inscrite dans de nombreux centres minceur mais rien ne changeait ! Heureusement, ma famille m'a toujours respectée et mon compagnon m'a toujours acceptée telle que j'étais.

J'ai décidé de faire l'opération suite à l'expérience d'une collègue et à de nombreuses recherches sur internet. Je me posais énormément de questions auxquelles je trouvais des réponses sur le web. Ce sont surtout les témoignages de patients qui m'intéressaient : je voulais voir et lire ce qu'ils pensaient vraiment de l'opération.

Il m'a fallu 5 mois avant de me décider et de prendre rendez-vous chez le médecin. Pour moi, c'était une grande étape d'oser en parler. Je considérais comme un échec de ne pas être capable de suivre un régime.

Après l'opération, durant une courte période, je suis devenue plus irritable car je ne voyais pas avancer les choses comme je le souhaitais et ce, même si la balance m'offrait la preuve du contraire.

Aujourd'hui, je me sens bien mieux physiquement. Quand je suis partie en vacances récemment, j'ai fait beaucoup de ballades en montagne. Désormais, j'ose même me mettre en maillot sur une plage.

Même si je n'ai pas perdu autant de poids que je le souhaitais - 93 kg - je n'en ai toutefois pas repris après l'intervention. De plus, je suis consciente que je ne fais pas suffisamment de sport pour accélérer les choses.

Bien que je sois très satisfaite de l'opération, je pense que je ne serai jamais à 100% ravie de mon poids et ce, même si je rentre désormais dans une seule jambe de mes anciens pantalons !

Bien-sûr, je ne peux nier que ma vie a changé ! J'ai moins peur du regard des autres, de leur parler ou de les approcher. Je me suis également rapprochée des collègues. J'ai bien plus de projets qu'auparavant : je n'hésite plus à faire un tour à vélo ou à participer aux projets organisés par les amis.

Outre la transformation physique, c'est mon comportement qui a changé. Je m'aventure plus. Je me sens plus à l'aise et cela fait plaisir de recevoir des compliments. Je me sens bien mieux. Au niveau de mon couple, il a été renforcé par cette expérience. Mon compagnon a retrouvé une « autre » femme et notre relation s'est encore améliorée. Nous pensons même à fonder une famille bientôt.

Auparavant, c'est un projet dont je n'aurais jamais osé parler à ma famille. J'avais peur des réactions, des jugements d'autrui. Aujourd'hui, je suis prête, je voudrais devenir maman...

D'autant plus que mes essoufflements ont disparu. Maintenant, je cours dans les escaliers ! Durant les repas, je mange beaucoup moins et j'apprécie davantage ce que je goûte ! Je peux désormais porter des tailles de vêtement venant de magasins « normaux » et ça, c'est un véritable plaisir. A refaire oui, et même plus tôt !