Reprise de poids après une chirurgie bariatrique en Belgique : quels risques ?

Aucune chirurgie bariatrique ne supprime complètement le risque de reprise de poids. C’est pourquoi le patient ayant été opéré doit être suivi régulièrement afin d’instaurer une nouvelle hygiène de vie qui lui permettra de maintenir un poids idéal. La Clinique de l’Obésité du CHU-UCL Namur sur le site de Sainte Elisabeth vous détaille les risques de la reprise de poids après une Sleeve ou un Bypass.

Risques lors d’une reprise de poids après une chirurgie bariatrique

La reprise de poids après une chirurgie de l’obésité est très fréquente à long terme. Elle concerne un nombre important de personnes opérées dans les deux à trois ans qui suivent l’intervention. Les risques sont donc élevés si l’on ne réalise pas le bon suivi. Cette reprise pondérale peut notamment générer une dégradation de l’état de santé général du patient.

Comment éviter une reprise de poids après une chirurgie de l’obésité ?

Afin d’éviter de reprendre du poids après une chirurgie bariatrique, il est essentiel de bénéficier d’un suivi régulier avec une équipe soignante pluridisciplinaire. Généralement, un diététicien et/ou un nutritionniste, en plus du chirurgien, sont impliqués dans ce suivi, de même qu’un psychologue et un kinésithérapeute. Ce soutien permet au patient opéré de mettre en place un nouveau mode de vie, plus sain, qui lui permettra de stabiliser son poids sur le long terme.

Que faire en cas de reprise de poids après une chirurgie bariatrique en Belgique ?

Dans le cas où, malgré ce suivi, une reprise de poids significative est observée, plusieurs solutions sont disponibles pour initier une nouvelle perte.

Pour pouvoir agir, il est nécessaire de connaître la cause de cette prise de poids. En premier lieu, une cause mécanique sur le montage chirurgical est recherchée. Si aucun défaut n’est décelé, le soignant recherchera avec le patient une autre cause plausible, généralement liée à une reprise des mauvaises habitudes alimentaires. Cette rechute a généralement une cause psychologique, comme un choc émotionnel, une baisse progressive de la motivation…

L’accompagnement psychologique au cœur du traitement contre l’obésité morbide

Si une cause psychologique est à l’origine de la reprise de poids, le patient doit absolument être accompagné par un psychologue en plus d’un diététicien et/ou un nutritionniste. Cet accompagnement permettra de mettre en lumière les éventuels éléments déclencheurs et ainsi les écarter progressivement. En outre, ce suivi permet également de préserver la motivation du patient opéré, élément essentiel au maintien d’un poids sain.

Envisager une seconde opération chirurgicale de l’obésité ?

Une deuxième chirurgie bariatrique peut être envisagée en dernier recours, si les traitements classiques de l’obésité ont échoué. Quoi qu’il en soit, une telle décision ne doit être prise qu’après avoir minutieusement étudié le rapport bénéfice/risque puisqu’une deuxième intervention expose l’organisme à des risques non négligeables.

En savoir plus sur la chirurgie bariatrique et son suivi global pour perdre du poids ?

La Clinique de l’Obésité à Namur vous conseille et vous accompagne au mieux pour éliminer efficacement l’excès de poids. Chaque patient est suivi de manière globale avec les différents spécialistes de l’obésité qui composent notre équipe : chirurgien, diététicien, nutritionniste, kinésithérapeute et psychologue. Pour toute demande de renseignement, n’hésitez pas à nous contacter par téléphone ou via le formulaire en ligne.