Chirurgie bypass gastrique : suivi d’un patient atteint d’obésité morbide à Namur

Un homme, policier de métier, a décidé de reprendre en main le contrôle de son poids. Il a profité d’une de nos réunions d’information bimensuelles sur l’obésité pour faire appel à nos spécialistes en chirurgie bariatrique (bypass, sleeve, etc.) de la Clinique CHU-UCL-Sainte-Elisabeth de Namur. Avec un BMI (IMC, indice de masse corporelle) de 43, pour 137 kilos, il entrait clairement dans la catégorie des patients atteints d’obésité morbide. Son profil pathologique était le suivant :

  • Grosse assiette consommée à chaque repas ;
  • Grignotage sucré et salé le soir ;
  • Hypertension ;
  • Apnées du sommeil ;
  • Tentatives de régimes variés avec l’habituel effet yoyo.

Une opération bypass plutôt qu’un sleeve

Chirurgie de l'obésité: bypass gastriqueCe patient est venu vers notre équipe médicale pluridisciplinaire dans l’idée de bénéficier d’un sleeve gastrectomie. Après discussion collégiale avec l’équipe médicale de notre service bariatrique, au vu de son habitude de grignotage et du fait que les quantités de nourriture ingérées lors des repas n’étaient pas exagérées, nous l’avons orienté vers le bypass, un soin de l’obésité plus approprié à son cas.

La patient obèse perd régulièrement du poids suite à l’intervention chirurgicale

Notre policier a été opéré six mois après que le diagnostic final ait été posé. L’intervention s’est déroulée sans problème. Il a pu quitter l’hôpital le lendemain de l’opération. À lui, ensuite, de se tenir au suivi alimentaire étudié recommandé par nos diététiciennes. Ce qu’il a fait scrupuleusement avec rigueur et efficacité. Les résultats sont là pour en témoigner.
Un mois plus tard, lors de la première consultation de contrôle, nous avons constaté une perte de poids de 28 kilos. Il est passé de 147 kilos à 111.
Au deuxième rendez-vous, il affiche une perte de 42 kilos. Il est descendu au poids plus raisonnable de 96 kilos tout en présentant un bon état général.

Une perte de poids progressive avant stabilisation

Sept mois après l’opération, la bonne évolution du traitement se confirme. Le patient a perdu 47 kilos et pèse désormais 91 kilos. La prise de sang effectuée se révèle bonne. À partir de maintenant, son poids va continuer à diminuer de manière plus lente et par palier pour enfin venir se stabiliser à un niveau normal.

En savoir plus sur le bypass et les autres opérations chirurgicales contre l’obésité ?

L’équipe de la Clinique de l’Obésité CHU-UCL-Site-Sainte-Elisabeth de Namur est votre entière disposition pour répondre à vos questions concernant les divers traitements contre l’obésité existants. Vous pouvez nous contacter par téléphone ou via notre formulaire pour avoir plus de renseignements. N’hésitez pas non plus à nous rendre visite lors d’une de nos séances d’information bimensuelles pour en apprendre plus encore et rencontrer le corps médical de notre service bariatrique.